Rue Roger Touton

Voilà, c’est parti, l’idée du blog se concrétise avec un premier tirage au sort qui nous met déjà à l’épreuve… roulement de tambour … rue Roger Touton. Petit tour sur googlemap : aie aie aie, c’est au nord du Pont d’Aquitaine, coincé entre Bordeaux Lac, la ligne à haute tension et la Garonne.

Capture d’écran 2013-06-25 à 09.41.15

On a rêvé mieux comme commencement, mais bon, malgré quelques hésitations nous restons fidèles au règlement et à l’éthique : pas de nouveau tirage au sort. Signalons toutefois que l’acolyte Pim, déçu de ne pas tomber pour sa première fois sur une rue glamour du Bordeaux médiéval, ou à la rigueur sur une venelle périphérique à échoppes, a tenté de négocier un nouveau tirage au sort. Il va de soi que Vinjo l’a remis dans le droit chemin, très sévère contre cette tentative de corruption du règlement, et convaincu par avance qu’aucune des 2066 rues de Bordeaux ne pouvait nous décevoir, fut-elle au fin fond de la plus sordide des zones d’activités.

Nous voilà partis vers ce charmant quartier, « Bordeaux Fret » comme l’indique les panneaux routiers, nom qui constitue un rempart certainement efficace à une boboïsation rapide.
«- Chérie, pour notre prospection immobilière qu’en dis-tu ? St-Michel ? Les Capucins ? Une échoppe à Nansouty ?
– Non mon amour, nous allons trouver notre petit coin de paradis à Bordeaux Fret »
(Ceci est un dialogue d’un couple parisien en 2067 – ou pas)
NDLR : et pourtant en voilà un quartier pratique pour s’approvisionner en meubles dans un célèbre magasin suédois.

Le temps du trajet nous permet de nous renseigner un peu sur Monsieur Roger. Issu d’une grande famille du négoce bordelais ayant fait richesse dans l’importation, la réexportation, et la distribution des produits coloniaux (comment ça c’est un peu suspect ?? Meuhhhh non rohhh), Roger a semble-t-il beaucoup fait pour le dynamisme économique de notre belle ville, au point de devenir adjoint de Jacques Chaban-Delmas. Et comme à l’époque tout ne s’appelait pas encore Chaban, l’édile décida en 1970, six ans après le dernier souffle de Roger, d’honorer sa mémoire en donnant son nom à une rue de Bordeaux Fret. A noter que la société Touton SA prospère toujours aujourd’hui mais a fait l’étrange choix de s’installer deux rues plus loin et non pas dans la voie de son ancêtre… n’est pas Victor Hugo qui veut.

Autre remarque d’intérêt faite sur le trajet, la rue Touton a d’ores et déjà une caractéristique peu commune, puisqu’elle forme à elle seule les trois côtés d’un seul et même carré ! Voilà qui promet du beau spectacle. Une fois sur place l’attrait de cette voie se confirme : une signalétique de zone d’activité mêlant panneau de départementale et code couleur, et nos premiers pas sous la houlette bienveillante de Patrick Duffy et Steve Kanaly.

Un panneau magnifique

Un panneau magnifique

Ah... Dallas sur Garonne

Ah… Dallas sur Garonne

Roger Touton, ton univers impitoyable… sur place rien de bien particulier à signaler : stockage industriel sans grande âme et sans grand charme. Population résidante présumée : zéro. Mais si un habitant de la rue Roger Touton nous lit, qu’il n’hésite pas à se signaler.

Un négociant en vin côtoie un grossiste de kebab (mais on ignore s’ils collaborent pour les paniers-repas de la zone industrielle), un fabricant de drapeaux et même une fabrique d’étiquettes et de codes barres (car oui les codes barres, ça se fabrique). Heureusement, la perle de l’industrie locale n’est pas loin ! Sud-Ouest Caoutchouc, véritable pôle d’excellence girondin pour son savoir faire unique en caoutchouc industriel, mousse et matières plastiques. Et comme l’union fait la force nous sommes heureux de vous apprendre que Sud-Ouest Caoutchouc s’associe même à Midi Caoutchouc au sein d’une franchise unique : Intercaoutchouc, fleuron du redressement productif de la France. Pour une fois la Garonne n’est ni viola, ni marron : elle est caoutchouteuse.

Paniers gourmands

Paniers gourmands

Le strict respect des 35h

Le strict respect des 35h

Le péril jaune et l’espionnage industriel n’étant jamais loin, nous notons une forte présence de gargotes alimentaires venues du levant aux abords de la rue Touton : Vietnam 33, China Wok et Sakana Sushi quadrillent le territoire et menacent de plus en plus les intérêts du syndicat national du caoutchouc et des polymères. C’est d’ailleurs dans un formidable élan de solidarité interethnique que China Wok, fermé pour un mariage au pays, nous conseille d’aller boire un verre chez Sakana Sushi. Petit restaurant perdu au milieu de cette zone d’activité où l’accueil est franchement sympathique, la bière rafraichissante (mais un peu chère) et les toilettes plus que surprenantes (les plus curieux d’entre vous iront constater sur place) Si Sakana Sushi n’est pas situé rue Roger Touton, elle offre néanmoins une vue imprenable sur celle-ci, ce qui n’est pas à négliger.

Cela conclut parfaitement cette première visite qui est au final un formidable encouragement pour ce blog : même la plus banale des rues, perdue au fin fond d’une zone d’activité, se révèle intéressante pour peu que l’on sache prendre le temps de la regarder !

C’est à la santé de Roger Touton que nous trinquons autour d’une Kirin, sans oublier le vin rouge, le kebab, le porc au caramel, les étendards de toutes nations et toutes causes, les jouets, le sport bacalanais, et last but not least le caoutchouc des berges de Garonne. Adishatz !

Petit carnet pratique:
– pour y aller : prendre la Liane 14 aux Aubiers, arrêt Barrès, et demain le tram B comme le promet le panneau.

Futur pôle multimodal

Futur pôle multimodal

Advertisements

7 réflexions sur “Rue Roger Touton

  1. Merci pour vos encouragements ! Et n’hésitez pas à nous suivre sur notre page Facebook « Bordeaux 2066 » pour être informé de la suite des aventures !

  2. Allez courage les gars! Il ne reste plus que 2064 rue à faire…et tout ça en vélo ou tram!
    En tous cas, merci pour ces descriptions sympathiques et « vécues » qui me poussent à découvrir encore plus Bordeaux!
    J’attends donc vos nouvelles découvertes de rues avec une impatience grandissante…
    Adishatz!

  3. Il ne faut pas oublier de dire que Roger TOUTON a été Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie en 1946 après avoir été 1er adjoint de CHABAN en 1945 !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s